Ma semaine en photos : mariage au moulin d’artus

Oui, oui je sais j’ai pas mis ma semaine en photos lundi dernier. Juste trop la course en ce moment… Parce qu’en plus d’enchainer les séances, j’enchaine les déplacements. Et donc les kilomètres, ce qui prend forcément un peu de temps.

Bref, je me rattrape cette semaine avec un mixe de boulot (quand même) et de mes petits loups, avec qui j’essaie de passer le plus de temps possible quand je suis là.

Samedi: mariage au moulin d’Artus

Quand on va à un mariage, forcément on choisi sa tenue. Si on est une femme il y a de fortes chances pour qu’on passe même quelques heures dans les boutiques. Ou encore à surfer sur Asos. Il y a aussi des chances, pour que le matin du mariage on fasse un tour chez le coiffeur, voire qu’on en profite pour s’offrir manucure et maquillage. Et c’est vrai, on est en Bourgogne alors forcément on se projette vite dans un grand château au milieu des vignes. On s’y voit déjà avec notre verre de champ’ dans ce magnifique domaine dominant les grands vignobles. Et puis… Et puis on est invité par des mariés qui sont ultra cools et sans prise de tête. Des mariés et qui ont vraiment passé du temps à chercher un lieu à leur image. Et qui organise leur mariage au Moulin d’Artus (au magique Moulin d’Artus devrais-je dire d’ailleurs tant ce lieu est atypique et génial)

Alors, vaille que vaille : on joue au ping pong quoi!

Dimanche : en famille

Des mois qu’il nous saoule pour jouer au foot l’année prochaine. Des mois que je résiste en essayant désespérément de trouver une parade attrayante… Et puis il a découvert (par le plus grand des hasards, n’allez pas croire) : le basket. C’est pas qu’on veille l’encourager dans cette voie. Il est grand et choisira ce qu’il veut, évidemment…

Mais en l’espace d’une journée il a été :

  • Essayer ce nouveau sport au très sympathique club de l’Etoile Sportive Prissé,
  • Eu un ballon de basket tout neuf
  • Commandé un panier pour la maison
  • Et pour être sur qu’il reste motivé on va jouer tous les jours au parc.

Que voulez-vous, on est pas des parents despotiques. Mais aux grands maux, les grands remèdes. Et il hors de question que je me tape 2 entrainements de foot par semaine + match le dimanche. 🙂

*photo iphone

Lundi : Reportage corporate à Nemours

Des fois, j’ai bien dis des fois, je fais aussi des reportages corporate… Et j’avoue j’adore! Alors quand en plus c’est pour une imprimerie et donc un métier près de l’image… C’est top!

Même s’ils auraient pu éviter de faire des travaux sur la moitié du chemin et même si je me suis retrouvée à 50 KM/H sur L’A6 – sous la pluie – pendant 10 plombes. Ca reste hyper motivant de documenter quelque chose d’aussi différent. D’essayer de raconter une histoire et de rendre personnel une entreprise sans se concentrer sur l’humain.

Mardi : séance nouveau né à Nevers

Aujourd’hui direction Nevers pour retrouver une petite famille que je suis depuis 5 déjà. Depuis qu’on se connait ils ont eu 3 enfants et un mariage, et moi je suis toujours là. Pour mon plus grand plaisir.<3 En fait c’est un peu comme de retourner à la maison et de retrouver des cousins éloignés qu’on suis, sans voir très souvent. Je connais les grands-parents, trouve les airs de ressemblances entre les cousins et voit les enfants pousser au fil des ans. J’adore.

Mercredi : Lou monte sur ses grands chevaux

Objectif galop 3 dans 3 semaines, ma Lou passe à la taille supérieur. Et s’en sort comme une championne avec sa petite ponette qui, c’est assez drôle, ressemble comme deux gouttes d’eau au modèle réduit de mon premier cheval!

*photo Iphone

Jeudi : Love Session déjantée.

Ce couple… Ce couple que j’avais hâte de rencontrer tellement Juliette, la mariée m’avait plu lors de nos échanges téléphoniques. Et parfois, l’instinc ne trompe pas! J’ai eu le droit à une love session déjantée et vraiment drôle où même le chien faisait n’importe quoi. Ce genre de moment où on se dit que si on arrive déjà à se marrer comme ça, deux heures après s’être rencontrés et alors qu’ils jouent le jeu des photos de couples… Et ben le mariage : il va déchirer sa mère!

Vendredi : soirée de gala

Alors ma fille, elle est plutôt du genre sportive artistique. C’est un drôle de mélange, j’en convient, mais qui lui correspond bien. Et cette année elle a plusieurs galas et représentations : les samedis.

Sauf que moi les samedis, je travaille. Donc ce soir – comme j’ai beaucoup de temps libre en ce moment – je me suis inscrite en tant que bénévole pour aider lors de la répétition générale du gala.

Tout le monde ici utilise des termes techniques que je ne connais pas; a un corps fin et élancé , que je n’ai pas; et est manifestement au courant des chorégraphies qui s’enchainent, ce qui n’est pas mon cas. Autant dire que je me sens seule, là tout de suite. Mais ma Lou elle, voit juste que sa maman s’est débrouillée pour la voir sur scène avant l’heure(ce qui est totalement interdit par le conservatoire en tant normal). Et là, d’un coup d’un seul, je suis projetée au niveau de héroïne. Bon ok, héroïne solitaire et complètement paumée dans ce grand théâtre, mais ça elle ne le voit pas :).