Photographe en Saone et Loire : ma semaine en photos

Et voilà les vacances en famille sont terminée. Mais c’est quand même encore un peu les vacances… Ben oui, les enfants, eux ne reprennent l’école que dans 10 jours. En tant que photographe en Saone et Loire, je suis comme tout artisan à son compte et travaillant de chez lui … Autrement dit tributaire du bon vouloir des têtes blondes!

Samedi :

Après une semaine à me battre avec leurs cheveux dans les yeux. C’est fou, d’ailleurs, comme ça me gêne moins quand ils sont à l’école toute la journée ;). Direction le coiffeur (avec papa- ben, oui, j’ai un rdv avec de futurs mariés moi). Leur retour à la maison est annoncé à coups de grands cris dans la cour. Et quand je jette un oeil à la fenêtre. Je les vois. Ces deux complices de toujours, délestés de leurs longues mèches et morts de rire. Alors, AVANT de leur demander de crier beaucoup moins fort (c’est possible, ça?). Je prends mon appareil. 🙂

photographe en saone et loire, frère et soeur qui jouent

Dimanche :

Quand il y en a plus, il y en a encore. Les enfants voulaient absolument nous montrer leurs prouesses. Maintenant qu’ils sont détenteurs de médailles, il faut bien frimer un peu! Donc direction Lélex. Station du Jura, parait-il très belle et à seulement 1h20 de la maison. En plus, la météo annonce un beau soleil l’après midi. Certes, sauf que le soleil il s’est pointé à 16h, quand Hugo était vraiment crevé et qu’il fallait partir. Le reste de la journée? Dans le froid et brouillard (le vrai celui où l’on ne voit pas à deux mètres). NB pour les prochaines sorties ski sur la journée: si la météo n’annonce pas beau fixe toute la journée… Rester chez soi! Bon je dis ça mais les gosses, eux ont adoré.

photographe en saone et loire, station de ski lelex

Lundi :

Se lever à 7h. Emmener sa fille à son entrainement de poney. Regarder l’indicateur de température de la voiture et voir -4. Se dire que l’heure qui arrive et qui va consister à l’encourager mentalement sans bouger sur le bord de la piste va être longue. Passer ladite heure. Constater que les prévisions étaient bonnes : Froid 1 – Kathleen 0. Filer se mettre au chaud le temps qu’elle desselle. Ne pas la voir arriver et aller dans l’écurie la chercher. Et la voir. Tellement heureuse avec son poney. Oublier tous les désagréments du matin et se dire qu’avec ce soleil ça va être une belle journée! En plus juste après j’ai retrouvé mes copines Emilie et Coralie pour bosser sur le Workshop famille :).

photographe en saone et loire - petite fille et son poney

Mardi :

#kidsfree!!!! Merci papi, mamie…

photographe en saone et loire - L'otre rive

Mercredi

Une souris verte, qui passait dans l’herbe, …

photographe en saone et loire - enfant avec une dent tombée

Jeudi:

Reportage documentaire dans une famille. Le principe est simple. Un famille m’ouvre ses portes pendant quelques heures. Contrairement à une séance lifestyle je ne donne absolument aucune instruction et me contente de documenter leur quotidien. Je me suis absolument éclatée. D’abord la famille en question est vraiment super. Mais surtout avoir la possibilité d’offrir des images aussi authentiques à une famille. N’est-ce pas une réelle chance et l’essence même de la photographie documentaire?

photographe en saone et loire - reportage documentaire dans une famille

Vendredi :

Il fait froid, personne n’a envie de bouger de la maison (et puis papa et maman ont un peu de boulot)… Alors on reste au chaud et on joue les cuisiniers.

Résultat des courses? Un gâteau au chocolat, des crêpes, une tarte à la praline… Et un pain à l’ail. Promis, demain on sort sinon dans une semaine on roule!

photographe en saone et loire - enfant qui cuisine