Photographe au ski : ma semaine en photo

Une histoire de famille

Cela fait des mois que je n’ai pas pris une semaine de vacances (depuis cet été en fait). Alors cette année, les vacances de février sont synonymes de trêve hivernale. Direction la station des Houches pour une semaine de ski intensive avec toute la famille. Parce que oui, chez moi le ski, c’est une histoire de famille. Voyez-vous mon grand-père que j’adorais et qui m’a notamment appris à skier était savoyard. Et pour un savoyard, la montagne, c’est pas de la rigolade.

Petite, il m’emmenait chaque jour de vacances scolaires dans une station différente. En vrai amoureux de la montagne, nous écumions les pistes et les stations par tous les temps. Ma mère et son frère (devenu moniteur), lors de leurs jeunes années campaient (oui, oui) après avoir grimpé tout l’après-midi pour descendre les flancs des montagnes dans la neige fraiche du petit matin. Stef, mon mari, skie tous les hivers depuis qu’il a 3 ans. C’est d’ailleurs un régal de le voir descendre une piste. Bon, avouons que c’est un peu frustrant aussi. Parce que même si je fonce, je vais vraiment moins vite que lui.
Petite je me rappelle être en cours aux Arcs le matin, grignoter un sandwich le midi. Puis, skier avec mes cousins tout l’après-midi et redescendre en hors piste jusqu’à Bourg-saint-Maurice le soir. Bref, le ski, j’y tiens.

Mais il y a un autre énorme avantage qui m’interesse. C’est le sport en famille. Ben oui. Parce que Lou et Hugo nous suivent avec (grand) plaisir. A l’instar du vélo ou de la rando, c’est un sport en pleine nature que nous pouvons pratiquer tous les 4.

Alors ça fait quoi un photographe au ski?

Samedi

Nous sommes arrivés jeudi soir. Donc voilà deux jours que nous profitons des pistes de station qui n’a pas encore accueillie les vacanciers. Alors les Houches? Ce n’est pas très grand mais absolument magnifique.

Une vue à couper le souffle sur la vallée et Sallanches qui se dévoile au tournant d’une piste, le tramway du Mont-blanc (absolument magnifique), la -mythique- piste de coupe du Monde  : la Kandahar, les sapins qui offrent du mini hors-piste qui éclate les gosses. Bref, la station des Houches que je ne connaissais pas, s’avère être super sympa.

photographe au ski vue de la montagne - station les Houches.

Dimanche

Avant d’aller plus loin, voici un petit gadget absolument fantastique que je conseille à tous les parents et à tous les enfants! Parce que oui, si la station est super sympa. Il y a quand même un gros point faible. Il faut prendre le bus pour arriver ET les vacanciers sont là cette fois. Je sais que vous savez la galère que c’est. Devoir porter des skis d’enfants + des bâtons + tenir debout dans un bus surchargé de gens pressés. Et bien grâce à cette sangle (achetée sur amazon mais il y en a plein en station) : tout devient tellement plus facile! Les skis sont légers – donc portables par des enfants sans qu’ils éborgnent leurs petits copains. Facile à mettre et à retirer… Se rendre la vie facile tient parfois à tellement peu!

photo porte ski enfant

Lundi

Cette photo est juste tellement, mais tellement représentative de Lui. En vrac, qui fait l’andouille et avec un dinosaure à portée de mains…

portrait d'enfant

Mardi

Quand il fait moche, les jeux de société sont de sortie! Et c’est papi qui s’y colle :).

jeu de société en famille

Mercredi

Tous mes souvenirs d’enfance dans cette photo. Vous souvenez-vous du kiff total que peut-être de jouer dans la neige après une journée de ski? Je vous l’ai dit j’ai passé beaucoup de temps en station enfant. Nous pouvions y passer des heures. Nous n’avions ni froid, ni faim, ni même ne nous sentions fatigués. Alors si aujourd’hui après une journée sur les pistes je préfère largement un apéro… force est d’avouer qu’il y a des choses qui traversent les générations.

enfant qui fait de la luge

Jeudi

Ai-je précisé que nous avions babyfoot et flippers (oui oui, 3) dans le chalet? Des années (pour ne pas dire des décennies) que je n’avais pas touché un flipper! Alors le soir c’est match de foot miniature. Une seule main autorisée pour les adultes et fous rires garantis!

Voilà une jolie photo de famille. Mon fils du haut de ses 5 ans et mon oncle (du faut de ses – je tairai l’âge :)) contre les filles!

babyfoot entre générations

Vendredi

Tout parent sait qu’il ne peut décemment pas partir avant que sa chère progéniture ait sa médaille le vendredi. Alors même si je trouve quand même qu’on les donne plus facilement qu’avant. Même si en vrai on s’en fiche un peu tant que l’enfant progresse. Même si… Ils sont repartis avec Flocon et 3eme étoile en poche et sont juste trop contents. Bon moi, un peu moins, car on avait promis à Lou (l’année dernière pourtant) qu’elle pourrait nous suivre sans problème. Histoire de donner un palier on lui avait dit « quand tu auras ta 3ème étoile ». Et devinez ce qu’elle veut faire l’année prochaine?

photographe au ski et son fils calin