Ma semaine en photos : photographe Saone et Loire

Cette semaine aura été chargée en rythme et en mouvements! Du monde le we, un salon de la photo, des séances, des rdv à droite à gauche, bref le we va être mérité!

 

Samedi c’est sport:

Alors aujourd’hui je démarre avec une confession. L’une des raisons pour lesquelles j’adore être à mon compte est que je n’ai pas d’obligation à me lever tôt. Je sais dire ça : c’est mal. Mais finalement, je suis certaine que cet élément m’a aidé à choisir ma voie. Je déteste me lever tôt. Et plus encore : je déteste me dépêcher le matin. J’offrais d’ailleurs un fou rire à une amie l’autre jour en lui annonçant d’un air catastrophé que je devrais me lever à 7h30 le lendemain matin.

Alors, ma vie s’organise autour de ma flemme du matin. Je photographie généralement à la tombée de la nuit et mis à part en été qui ne me laisse pas le choix : jamais tôt le matin. Il faut que le réveil aux aurores reste un plaisir P.O.N.C.T.U.E.L.

Mais le samedi… jour qui, pour le commun des Français est dédié à la grasse mat’ et ben nous… on se lève. Pas pour nous, hein, nooon. Pour nos têtes blondes. Donc j’emmène Hugo au Tennis. Et je me retrouve avec une heure à aller me balader avec mon chien. Oui, parce que non seulement il faut se lever, être à l’heure et avoir pensé à toutes les affaires. – A 5 ans, il ne pense toujours pas, même après deux ans de pratique à prendre sa raquette :/. –  Mais en plus, au tennis : je ne vois rien. Hugo a le cours qui se déroule a l’opposé du club house. Donc j’ai vite oublié le bon livre futile mais drôle avec le coup d’oeil occasionnel (mais fier) sur junior. Puisque les seuls enfants que je vois jouer ne sont pas à moi. Bon dans l’histoire il y en a un qui est content : le chien. Quand à moi, je profite du légendaire beau temps de Saone et Loire pour une ballade hebdomadaire.

mollygraphy - photographe lifestyle bourgogne

Dimanche en famille, les cousins:

Je n’ai pas de frère ou de soeur. Petite en revanche, je passais beaucoup de temps chez mes grands-parents. Avec mes cousins. Et quand je vois mes enfants avec mes neveux, je ne peux pas m’empêcher d’être un peu nostalgique de cette époque où notre plus grande préoccupation était de savoir à quoi nous allions jouer.

mollygraphy - photographe lifestyle bourgogne

      Lundi c’est salon de la photo :

Aller au salon de la photo de Valence. En profiter pour choisir mes prochains albums proposés à mes clients, voir des conférences hyper intéressantes, revoir les copains. Et aussi faire des selfies avec Séverine, notre ancienne stagiaire du Workshop Famille que j’ai été trop contente de revoir!! <3.

mollygraphy - photographe lifestyle bourgogne

Mardi séance photo pour enfant :

Avoir rendez-vous avec une magnifique famille qui accueille sont deuxième enfant. Et être trop contente de revoir l’ainé que j’avais déjà photographier à sa naissance. C’est réellement dans ce genre de séance que le mot « photographe de famille » prend tout son sens. Parce qu’être photographe de famille, c’est accompagner les familles sur la durée, au fil des années et évènements de la vie. Alors pour l’occasion, vous ne verrez pas le bébé, mais le grand frère!

mollygraphy - photographe lifestyle bourgogne

Mercredi : proprioception

Il y a quelques mois ma fille a été détectée dys. Dyslexie, dyspraxie, dysorthographie, multi-dys tous ces mots relativement vagues pour moi jusque là sont entrés dans notre quotidien. Et avec eux, un certain nombre de tests, puis de rendez-vous. En ce mercredi nous avons un rendez-vous que nous attendons depuis un moment. Lou va rencontrer un ophtalmoloque qui aide les dys grâce à la proprioception. La proprioception est un sens (perception du corps en rapport direct avec l’équilibre) qui chez les enfants dys, dysfonctionne justement. Les avis sont très partagés sur cette méthode mais selon l’adage « qui ne tente rien n’a rien » nous tentons. Je dois avouer que l’examen est bluffant (même si trop complexe à expliquer ici). Et du coup Lou va devoir durant un temps porter des prismes dans ses lunettes qui vont modifier sa perception. Le rdv est fini nous voilà donc chez l’opticien. Et manifestement : les goûts d’une fillette de 7 ans et les goûts de sa maman sont… radicalement différents! :/

mollygraphy - photographe lifestyle bourgogne

Jeudi : albums et tableaux

J’aime quand le livreur UPS sonne et m’apporte les commandes des semaines précédentes. Systématiquement je me projette le visage de mes clients s’éclairant à la découverte de leur commande et j’adore!!

mollygraphy - photographe lifestyle bourgogne

Vendredi : séance bébé

Il y a deux ans je photographiais leur mariage. Aujourd’hui j’immortalise une nouvelle grande étape de leur vie avec la naissance de Julia. Alors, je fonds devant cette petite puce à craquer et suis tellement fière de pouvoir leur offrir ces images.

mollygraphy - photographe lifestyle bourgogne